L’Imagier de Harlem

de Gérard de Nerval et Joseph Méry

Les routes de Laurent Coster

Ce drame romantique échevelé raconte, dans une course poursuite à travers l’Europe de la fin du XVème siècle, l’invention de l’imprimerie, prélude à l’immense mouvement artistique de la Renaissance. Ce texte a des résonances particulièrement fortes aujourd’hui, tant par sa dimension européenne que par les échos que la révolution qu’il décrit peut avoir avec la révolution numérique.

mise en scène Laurence Campet
avec
Charly Breton, Joséphine De Surmont, Antoine Doignon,
France Ducateau, Pascal Henry, Hélène Jupin, Dominique Verrier
scénographie : Fanny Laplane
images : Nathalie Hervieux
lumières et régie générale : Manon Geffroy
développement informatique : Hugo Denisse